L’AAPPMA

Logo

L’Association Agréée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (AAPPMA) « la Truite de l’Iton » est une association agréée.

En conséquence, elle bénéficie du soutien technique et financier de la Fédération Départementale des Associations Agréées de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de l’Eure (FDAAPPMA27) et de la Fédération Nationale de la Pêche en France  et de la protection des milieux aquatiques (FNPF).

Historique

L’Association Agréée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (A.A.P.P.M.A.) « La Truite de l’Iton » est une association Loi 1901 enregistrée le 1er juin 1925 en préfecture d’Evreux (association n° 1203-JO).

Statuts et missions

Les conditions d’agrément et les statuts types des Associations Agréées de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique par l’arrêté NOR: DEVL1241944A du 16 janvier 2013.

L’Article 6 de l’annexe de l’arrêté cité ci-dessus est celui qui définit les missions d’une AAPPMA.

Extraits :

L’association a pour objet :

1. De participer activement à la protection et à la surveillance des milieux aquatiques et de leur patrimoine piscicole, notamment :

  • par la lutte contre le braconnage ;
  • par la participation à la lutte contre toute altération de l’eau et des milieux aquatiques, la pollution des eaux et la destruction des zones essentielles à la vie du poisson, et en œuvrant en faveur du maintien dans les cours d’eau de débits garantissant la vie aquatique et la libre circulation des espèces piscicoles ;
  • par la participation à la sauvegarde, à la protection et à la restauration de la biodiversité.

2. D’élaborer et de mettre en œuvre un plan de gestion piscicole prévoyant les mesures et interventions techniques de surveillance, de protection, d’amélioration et d’exploitation équilibrée des ressources piscicoles de ses droits de pêche.

3. De mettre en œuvre des actions de développement du loisir pêche, en cohérence avec les orientations nationales et départementales.

4. D’effectuer, sous réserve des autorisations nécessaires, tous travaux et interventions de mise en valeur piscicole, tels des inventaires piscicoles, la constitution de réserves, l’aménagement de frayères, des opérations de repeuplement, l’établissement de passes à poissons et, plus généralement, toute réalisation nécessaire à l’accomplissement du but qu’elle s’est fixé.

5. De mener des actions d’information, de formation et d’éducation en matière de protection des milieux aquatiques et du patrimoine piscicole et d’éducation à l’environnement, au développement durable et à la biodiversité.

D’une manière générale, l’association peut effectuer toutes opérations conformes aux orientations départementales définies dans les missions statutaires de la fédération départementale.